Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La Fin de « Eaux profondes » : Un Cycle Toxique

La fin de Eaux profondes montre que le cycle toxique du mariage de Vic et Melinda continue, affectant également leur fille Trixie.

Le film de 2022 Eaux profondes, réalisé par Adrian Lyne, met en vedette Ben Affleck et Ana de Armas. Il plonge dans le côté sombre d’un mariage troublé. Le film, basé sur le roman de Patricia Highsmith de 1957, prend une tournure moderne, surtout dans sa conclusion.

Aperçu de l’Intrigue

Eaux profondes suit Vic Van Allen (Ben Affleck) et sa femme Melinda (Ana de Armas). Ils vivent en Louisiane avec leur jeune fille, Trixie. Vic, un professionnel retraité de l’industrie des drones, aime profondément Melinda. Melinda, cependant, a de nombreuses liaisons. Leur mariage survit grâce à un accord tacite : Melinda peut avoir des amants tant qu’elle reste avec la famille. Cela mène à des événements sombres.

Les amants de Melinda commencent à disparaître mystérieusement. La jalousie et la possessivité de Vic le poussent à confronter et tuer ces hommes. Le film mène à une fin tendue, laissant les spectateurs questionner la véritable nature de la relation entre Vic et Melinda.

La Confrontation Climatique

Dans l’acte final, Vic tue Tony, l’un des amants de Melinda. Cet acte violent est le point culminant de la tension du film. Après avoir caché le corps de Tony, Vic et Melinda semblent raviver leur relation. Ils font un pique-nique en famille près de l’endroit où Vic a caché le corps de Tony. Cette scène symbolise leur complicité tordue dans les actions de l’autre (Decider).

Le Cycle Sinistre

La fin suggère que leur cycle toxique continuera. Le mariage de Vic et Melinda est un jeu pervers. Les deux sont complices des actions immorales de l’autre. Les meurtres de Vic et les infidélités de Melinda sont entrelacés. La scène finale reflète la scène d’ouverture, avec Melinda répétant la phrase « Rien » tout en portant la même tenue (Screen Rant).

Le Rôle de Trixie

Un aspect glaçant de la fin est l’implication de leur fille, Trixie. Dans les derniers moments, Trixie chante « You Make Me Feel Like Dancing » de Leo Sayer. Ce moment apparemment innocent porte une connotation sinistre. Trixie a été exposée aux dynamiques toxiques de ses parents. Le choix de la chanson et la conscience de Trixie suggèrent que le cycle de dysfonctionnement pourrait se poursuivre dans la prochaine génération (Screen Rant).

Différences avec le Livre

La fin du film est différente du roman de Patricia Highsmith. Dans le livre, Vic propose à Melinda un divorce pour qu’elle puisse être avec Tony, mais finit par tuer Tony. Le livre se termine avec Melinda essayant de piéger Vic pour ses crimes, menant à une résolution plus concluante. Le film, cependant, laisse l’avenir de la relation entre Vic et Melinda ambigu, suggérant que leur dynamique toxique persistera (Den of Geek).

L’Intention du Réalisateur

Le réalisateur Adrian Lyne a choisi de modifier la fin pour laisser aux spectateurs l’idée que la folie continuera indéfiniment. Les œuvres précédentes de Lyne, comme Liaison fatale et Proposition indécente, résolvent souvent le conflit central. Eaux profondes, cependant, présente une conclusion plus troublante et ouverte. Cette approche souligne la nature cyclique de la relation entre Vic et Melinda et les masques qu’ils portent pour maintenir les apparences dans leur vie de banlieue (Screen Rant).

Exploration Thématique

Relations Toxiques

Au cœur de Eaux profondes se trouve l’étude d’un mariage toxique. La relation entre Vic et Melinda est marquée par la jalousie, la manipulation et la violence. Leurs interactions sont un jeu tordu de pouvoir et de contrôle. Le film explore les aspects les plus sombres de l’amour et du mariage, montrant comment les dynamiques toxiques peuvent devenir enracinées et auto-perpétuantes.

Complicité et Moralité

Le film aborde les thèmes de la complicité et de la moralité. Les actions de Vic et Melinda sont moralement répréhensibles, mais ils trouvent une unité perverse dans leur immoralité partagée. Cette complicité soulève des questions sur l’amour et la loyauté. Une telle relation peut-elle jamais être vraiment épanouissante ou durable ?

La Façade Suburbaine

Eaux profondes critique la façade de la vie de banlieue. Les apparences masquent souvent des dysfonctionnements plus profonds. La vie apparemment parfaite de Vic et Melinda contraste avec le chaos et la violence de leur relation. Le film suggère que maintenir cette façade peut aggraver les problèmes sous-jacents, menant à des résultats destructeurs.

Conclusion

La fin de Eaux profondes est une conclusion élaborée et troublante à un film qui explore les recoins les plus sombres d’un mariage toxique. En divergeant du roman original, le film présente une résolution plus ambiguë et cyclique. Cela met en évidence la nature continue de la relation tordue entre Vic et Melinda. Le choix du réalisateur Adrian Lyne de laisser la fin ouverte ajoute de la complexité aux personnages et aux thèmes, faisant de Eaux profondes un thriller psychologique qui donne à réfléchir.

L’exploration des relations toxiques, de la complicité et de la façade suburbaine offre un commentaire captivant sur les aspects les plus sombres de l’amour et du mariage. Bien que la fin puisse laisser les spectateurs avec plus de questions que de réponses, elle souligne efficacement les thèmes centraux du film et laisse une impression durable.

Références

Espagnol Italien Anglais

Movies selected 4 You

Films

16 Juin 2024

Black Adam : Explications de la Fin et Implications pour le DCEU

Films

12 Juin 2024

V/H/S 99 : Une Anthologie Horrifique

Films

12 Juin 2024

Meurtres sans ordonnance : Analyse et Résumé

Films

12 Juin 2024

La Fin de L’École du bien et du mal

Films

12 Juin 2024

Le Mauvais Esprit d’Halloween : Résumé et Analyse

Films

11 Juin 2024

Raymond & Ray : Analyse et Critique