Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Goodnight Mommy (film, 2022) : Analyse et Critique

Le remake de 2022 de Goodnight Mommy, réalisé par Matt Sobel et mettant en vedette Naomi Watts, offre un récit glaçant qui explore des thèmes tels que l’identité, le deuil et le traumatisme. La fin du film révèle un rebondissement choquant qui laisse les spectateurs remettre en question la réalité et la perception.

Goodnight Mommy suit les frères jumeaux Elias et Lukas, qui sont envoyés vivre avec leur mère après sa chirurgie esthétique. Les garçons deviennent méfiants quant à l’identité de leur mère, menant à un climax tragique et révélateur.

Résumé de l’Intrigue

Goodnight Mommy se concentre sur les frères jumeaux Elias et Lukas, interprétés par Cameron et Nicholas Crovetti. Ils emménagent dans la maison de campagne isolée de leur mère après sa récente chirurgie esthétique. À leur arrivée, ils trouvent leur mère avec le visage complètement bandé. Son comportement devient de plus en plus erratique et méconnaissable, ce qui pousse les garçons à soupçonner qu’elle n’est pas leur vraie mère mais une imposteur.

La tension monte à mesure que la paranoïa des garçons grandit. Le comportement strict et souvent cruel de leur mère alimente leurs soupçons. Des changements physiques, comme la couleur de ses yeux et l’absence d’un grain de beauté familier, approfondissent leurs doutes. L’histoire s’intensifie, menant à une série d’événements déchirants qui révèlent la vérité tragique derrière leurs soupçons.

La Révélation Climatique

Le climax de Goodnight Mommy est à la fois choquant et tragique. Convaincus que leur mère est une imposteur, les jumeaux l’attachent et exigent qu’elle avoue sa véritable identité. Dans une tentative désespérée de prouver son innocence, la mère essaie de raisonner avec eux. Cependant, la situation dégénère. Dans un accès de panique et de rage, Elias pousse sa mère du grenier, entraînant sa mort. Sa lanterne se brise, mettant le feu à la grange. Alors qu’Elias regarde la grange brûler, il est approché par des visions de sa mère et de Lukas, apparemment vivants et intacts (Decider).

Le Tournant Psychologique

Les derniers moments du film révèlent un rebondissement dévastateur : Lukas est mort depuis le début. L’accident de voiture qui a conduit à la chirurgie faciale de la mère a également entraîné la mort de Lukas, un fait qu’Elias n’a pas pu accepter. Tout au long du film, Lukas est présenté comme une création de l’imagination d’Elias, un mécanisme de défense pour faire face à son deuil et à sa culpabilité non résolus. Le sang séché qu’Elias trouve dans la grange appartient à Lukas, et non à sa mère, et le trou dans le bois est causé par la balle qui a tué Lukas (The Cinemaholic).

Les Hallucinations d’Elias

Les hallucinations de sa mère et de Lukas à la fin du film signifient la dégradation psychologique complète d’Elias. Le comportement aimant et affectueux de la mère hallucinée contraste fortement avec le comportement distant et sévère de la vraie mère, soulignant davantage la profondeur de l’illusion d’Elias. Cette nouvelle mère est une manifestation du désir d’Elias de pardon et de réconciliation, un contraste frappant avec la réalité de ses actions (Decider).

Thèmes et Analyse

Deuil et Traumatisme

Goodnight Mommy explore l’impact profond du deuil et du traumatisme sur le psychisme humain. L’incapacité d’Elias à accepter la mort de Lukas conduit à un état dissociatif où il crée une réalité alternative pour faire face à sa perte. Le film dépeint la nature destructrice du deuil non résolu et les extrêmes auxquels l’esprit peut aller pour se protéger des vérités insupportables (Looper).

Identité et Perception

Le film aborde les thèmes de l’identité et de la perception, remettant en question la fiabilité de nos sens et la nature de la réalité. Les soupçons des jumeaux selon lesquels leur mère est une imposteur reflètent leur lutte pour réconcilier les changements dans son apparence et son comportement avec leurs souvenirs d’elle. Ce thème est encore renforcé par la propre lutte de la mère avec son identité après la chirurgie et la perte de son fils (High on Films).

Le Rôle de la Mère

Le personnage de la mère est central à l’exploration des liens familiaux et de l’impact psychologique du traumatisme dans le film. Son comportement strict et souvent cruel est une manifestation de son propre deuil et de sa culpabilité, alors qu’elle lutte pour faire face à la perte de Lukas et à la tension dans sa relation avec Elias. Le film la dépeint comme une figure tragique, prise entre son amour pour son fils survivant et la douleur écrasante de sa perte (The Cinemaholic).

Réception Critique

Le remake de 2022 de Goodnight Mommy a reçu des critiques mitigées de la part des critiques et du public. Certains apprécient la tentative du film de faire découvrir un joyau de l’horreur européenne à un public plus large, tandis que d’autres le critiquent pour son manque d’approche brute et dérangeante par rapport à l’original. La performance de Naomi Watts dans le rôle de la mère a été largement saluée, mais l’explication excessive et le manque d’ambiguïté du film ont été des points de discorde (High on Films).

Comparaison avec l’Original

Le film autrichien original de 2014, réalisé par Severin Fiala et Veronika Franz, a été salué pour son récit glaçant et sa profondeur psychologique. Le remake, tout en conservant l’intrigue et les thèmes centraux, adopte une approche légèrement différente, se concentrant davantage sur la clôture et la résolution émotionnelle plutôt que sur la tension physique et mentale dépeinte dans l’original. Ce changement de ton a conduit à une fin plus optimiste et trompeusement joyeuse, que certains critiques estiment affaiblir les éléments d’horreur qui ont rendu l’original si mémorable (Looper).

Conclusion

Goodnight Mommy (2022) explore les thèmes sombres et sophistiqués du deuil, de l’identité et de l’impact psychologique du traumatisme. Sa fin, marquée par un rebondissement choquant et une résolution tragique, laisse les spectateurs avec beaucoup de questions sur la nature de la réalité et les profondeurs de l’émotion humaine. Bien que le remake ne capture pas pleinement l’intensité brute de l’original, il offre un récit captivant qui défie nos perceptions et nous invite à réfléchir sur les marques indélébiles que le deuil laisse en nous.

Références

Espagnol Italien Anglais

Movies selected 4 You

Films

12 Juin 2024

V/H/S 99 : Une Anthologie Horrifique

Films

12 Juin 2024

Meurtres sans ordonnance : Analyse et Résumé

Films

12 Juin 2024

La Fin de L’École du bien et du mal

Films

12 Juin 2024

Le Mauvais Esprit d’Halloween : Résumé et Analyse

Films

11 Juin 2024

Raymond & Ray : Analyse et Critique

Films

11 Juin 2024

Rosaline : Une Nouvelle Vision de Roméo et Juliette