Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Critique du film « On the Count of Three »

La fin de « On the Count of Three » offre une lueur d’espoir malgré ses thèmes sombres. Le parcours de Val et Kevin les mène à des moments de clarté et à un nouveau sens de la vie.

« On the Count of Three », réalisé par Jerrod Carmichael, est une comédie dramatique noire qui explore la vie de deux meilleurs amis, Val et Kevin. Ils font un pacte de suicide et décident de passer leur dernière journée à régler leurs affaires. Le film mélange l’humour avec des thèmes sérieux, notamment autour de la santé mentale et du suicide.

Résumé de l’intrigue

Le film commence avec Val et Kevin pointant des armes l’un sur l’autre, prêts à mettre fin à leurs vies. Cette ouverture intense prépare le terrain pour une journée remplie d’humour noir, de révélations émotionnelles et d’événements qui remettent en question leur résolution initiale. Au fil de la journée, les deux amis confrontent leurs traumatismes passés, cherchent à se venger et tentent de trouver une clôture dans leurs relations.

Le parcours de Val et Kevin est à la fois déchirant et comiquement sombre. Ils affrontent leurs démons ensemble, montrant la profondeur de leur amitié. Le film ne fuit pas la gravité des problèmes de santé mentale mais utilise l’humour pour humaniser les personnages et leurs luttes. Leur décision de mettre fin à leurs vies vient d’une douleur profonde et d’un désespoir, dépeints avec sensibilité et réalisme (The Guardian).

Éléments thématiques

Santé mentale et suicide

« On the Count of Three » aborde le sujet lourd du suicide avec un mélange d’humour noir et de sincérité. Le film ne banalise pas les problèmes de santé mentale mais utilise l’humour pour rendre les personnages plus accessibles. La décision de Val et Kevin de mettre fin à leurs vies découle d’une douleur profonde et d’un désespoir, dépeints avec sensibilité et réalisme (The Guardian).

Amitié et loyauté

Au cœur du film, il y a l’amitié. Le lien entre Val et Kevin motive leur pacte et leurs actions tout au long de la journée. Leur loyauté l’un envers l’autre est évidente dans leur volonté d’affronter leurs démons ensemble. Ce thème est exploré de manière poignante alors qu’ils naviguent dans leurs dernières heures, soulignant l’importance de la connexion humaine face au désespoir (NY Times).

Évolution des personnages

Val

Val est résigné à son sort. Il est fatigué des luttes de la vie et voit le pacte de suicide comme un moyen de trouver la paix. Tout au long du film, les interactions de Val avec sa petite amie Natasha et son père éloigné révèlent son besoin de clôture et de résolution. Son parcours est une quête de compréhension et d’acceptation, tant de la part des autres que de lui-même (DMTalkies).

Kevin

Kevin est motivé par la colère et un désir de vengeance. Ses rencontres avec son harceleur du lycée et son agresseur, le Dr Brenner, alimentent sa rage et son besoin de reprendre le contrôle de son récit. L’arc de Kevin est celui de l’autonomisation, alors qu’il cherche à retrouver son estime de soi et son agence. Ses actions tout au long de la journée reflètent sa lutte pour trouver un sens et une justice dans un monde qui l’a maintes fois trahi (The Guardian).

La fin

Confrontation culminante

Le climax du film se produit lorsque les plans de Val et Kevin dérapent. La frustration de Kevin atteint son paroxysme lors d’une confrontation dans une supérette. Il tente de résoudre un grief mineur avec une arme à feu. Ce moment met en lumière le désespoir des personnages et la futilité de leurs actions (RogerEbert.com).

Résolution et espoir

Malgré le sombre postulat, le film offre une lueur d’espoir. Le parcours de Val et Kevin les oblige à affronter leurs peurs et désirs les plus profonds. Ils vivent des moments de clarté et de compréhension. La fin suggère que bien que leur plan initial était de mettre fin à leurs vies, les expériences qu’ils partagent leur donnent un nouveau sens de la vie. Cette conclusion nuancée souligne le message du film selon lequel même dans les moments les plus sombres, il y a un potentiel de changement et de rédemption (DMTalkies).

Réception critique

« On the Count of Three » a reçu des critiques généralement positives. Sur Rotten Tomatoes, le film détient un taux d’approbation de 85% basé sur 114 critiques. Le consensus des critiques indique : « C’est parfois inégal, mais On the Count of Three voit le réalisateur/acteur Jerrod Carmichael tenter un mélange ambitieux de drame et de comédie noire—et souvent réussir » (Rotten Tomatoes). Metacritic a attribué au film une note de 74 sur 100, indiquant des critiques « généralement favorables » (Wikipedia).

Critiques notables

  • David Ehrlich d’IndieWire : Ehrlich a donné au film un A−, louant son approche risquée mais exaltante des thèmes lourds. Il a noté que la capacité du film à trouver le bonheur au milieu du désespoir est à la fois dangereuse et agréable (Wikipedia).
  • Benjamin Lee de The Guardian : Lee a attribué au film 3/5 étoiles, reconnaissant son désordre mais aussi ses éléments ambitieux et fascinants. Il a exprimé son enthousiasme pour les futurs projets de Carmichael (Wikipedia).
  • Vince Mancini d’Uproxx : Mancini a souligné l’ambiance unique du film, le décrivant comme réfléchi, surprenant et dépressif d’une manière étrangement optimiste. Il a apprécié la capacité du film à équilibrer des thèmes sombres avec de l’humour sans être trop comique (Uproxx).

Conclusion

« On the Count of Three » défie les catégorisations faciles. Son mélange de comédie noire et de thèmes sérieux crée une expérience de visionnage unique qui est à la fois stimulante et émotionnellement résonnante. La fin du film, bien que ne fournissant pas une résolution définitive, offre un sentiment d’espoir et de possibilité. Elle suggère que même face au désespoir, il y a un potentiel de changement et de rédemption. Le premier film de Jerrod Carmichael en tant que réalisateur est une œuvre audacieuse et ambitieuse qui le marque comme un cinéaste à suivre à l’avenir.

Références

Italien Anglais

Movies selected 4 You

Films

16 Juin 2024

Black Adam : Explications de la Fin et Implications pour le DCEU

Films

12 Juin 2024

V/H/S 99 : Une Anthologie Horrifique

Films

12 Juin 2024

Meurtres sans ordonnance : Analyse et Résumé

Films

12 Juin 2024

La Fin de L’École du bien et du mal

Films

12 Juin 2024

Le Mauvais Esprit d’Halloween : Résumé et Analyse

Films

11 Juin 2024

Raymond & Ray : Analyse et Critique