Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Mémoire meurtrière : Analyse et Critique

Mémoire meurtrière (2022) se termine par une confrontation violente où Alex Lewis, malgré son Alzheimer, affronte les méchants et assure que justice soit rendue.

« Mémoire meurtrière » est un thriller d’action réalisé par Martin Campbell. Liam Neeson incarne Alex Lewis, un tueur à gages atteint de démence précoce. Le film explore des thèmes tels que la mémoire, l’identité et la justice. Sorti en avril 2022, il a reçu des critiques mitigées.

Résumé de l’intrigue

Alex Lewis, interprété par Liam Neeson, est un tueur à gages luttant contre la maladie d’Alzheimer. Il souhaite prendre sa retraite mais se retrouve impliqué dans un double meurtre à El Paso, au Texas. Il tue Ellis Van Camp et récupère des clés USB pour un client mystérieux. Cependant, sa condition complique sa mission.

L’histoire prend un tournant lorsque Alex refuse de tuer Beatriz, une jeune fille également ciblée. Au lieu de cela, il décide de la protéger. Cette décision déclenche une série d’événements menant à une confrontation culminante.

Personnages clés

  • Alex Lewis (Liam Neeson) : Un tueur à gages atteint d’Alzheimer.
  • Vincent Serra (Guy Pearce) : Un agent du FBI enquêtant sur les meurtres.
  • Linda Amistead (Taj Atwal) : Une agente spéciale qui se lie avec le détective Hugo Marquez.
  • Hugo Marquez (Harold Torres) : Un détective travaillant avec Linda.
  • Davana Sealman (Monica Bellucci) : Une personne de haut rang impliquée dans les crimes.

La confrontation culminante

Le climax tourne autour de la quête de justice d’Alex. Les symptômes de son Alzheimer rendent ce voyage plus difficile. Alex et l’agent Vincent Serra deviennent des alliés improbables. Ils travaillent ensemble pour découvrir la vérité derrière les meurtres et la corruption qui protège les coupables.

Dans l’acte final, l’état d’Alex s’aggrave. Malgré cela, il affronte les méchants dans une confrontation violente. L’un des principaux antagonistes rencontre une fin brutale. Cette scène offre un dernier frisson mais met également en évidence l’accent du film sur l’action au détriment du développement des personnages.

Rendre justice

Le détective Hugo Marquez et l’agente spéciale Linda Amistead jouent des rôles cruciaux. Leurs méthodes sont machiavéliques, et ils naviguent à travers les obstacles posés par des individus puissants. Ensemble, ils complotent pour venger Beatriz, assurant que justice soit rendue malgré les défis.

Thèmes et analyse

Mémoire et identité

La mémoire et l’identité sont des thèmes centraux. La lutte d’Alex contre l’Alzheimer symbolise la perte de soi. À mesure que ses souvenirs s’estompent, son sens de l’identité disparaît également. Sa quête de justice devient à la fois une bataille personnelle et professionnelle. Le film explore comment la mémoire façonne les actions et les décisions, et comment sa perte peut mener à une crise d’identité.

Corruption et justice

Le film aborde la corruption et la quête de justice. Il met en lumière la corruption systémique qui protège les riches et les puissants. Le partenariat entre Alex et l’agent Serra symbolise la lutte contre cette corruption. Ils travaillent ensemble pour traduire les coupables en justice. Le film suggère que la justice nécessite souvent des méthodes non conventionnelles.

Action vs. développement des personnages

Les critiques notent que « Mémoire meurtrière » met l’accent sur les scènes d’action, parfois au détriment du développement des personnages. Bien que le film présente des moments dramatiques, ceux-ci sont souvent éclipsés par les scènes d’action. Cet accent sur l’action peut nuire à la profondeur émotionnelle des personnages, en particulier Alex Lewis.

Réception critique

« Mémoire meurtrière » a reçu des critiques mitigées à négatives. Sur Rotten Tomatoes, il détient un taux d’approbation de 29%. Metacritic lui a attribué une note de 41 sur 100. Malgré les critiques, certains critiques ont reconnu l’ambition du film et les performances puissantes.

Richard Roeper du Chicago Sun-Times a loué la réalisation de Martin Campbell, donnant au film trois étoiles sur quatre. Cependant, d’autres critiques ont été moins favorables, notant que les scènes d’action éclipsaient souvent les éléments dramatiques.

Conclusion

« Mémoire meurtrière » combine des éléments d’action et de thriller avec une exploration poignante de la mémoire et de l’identité. Bien que l’accent mis sur l’action puisse nuire au développement des personnages, il offre un récit captivant sur un tueur à gages aux prises avec l’Alzheimer et sa quête de justice. La fin, marquée par une confrontation violente et la délivrance de la justice, souligne les thèmes de la corruption et des complexités de la quête de justice. Malgré des critiques mitigées, « Mémoire meurtrière » reste une entrée notable dans la filmographie de Liam Neeson et un témoignage de la maîtrise de Martin Campbell en tant que réalisateur.

Références

Espagnol Italien Anglais

Movies selected 4 You

Films

12 Juin 2024

V/H/S 99 : Une Anthologie Horrifique

Films

12 Juin 2024

Meurtres sans ordonnance : Analyse et Résumé

Films

12 Juin 2024

La Fin de L’École du bien et du mal

Films

12 Juin 2024

Le Mauvais Esprit d’Halloween : Résumé et Analyse

Films

11 Juin 2024

Raymond & Ray : Analyse et Critique

Films

11 Juin 2024

Rosaline : Une Nouvelle Vision de Roméo et Juliette